Home

Appel à contributions

#Rentrée2020
Nous sommes heureux de vous annoncer que Cap’Radio devient la webradio de la région académique PACA !

Désormais, les académies de Nice et d’Aix-Marseille pourront diffuser sur les ondes de notre chaine, en direct et en podcast. Émissions littéraires, scientifiques ou d’actualités ; de la maternelle à l’université ; réalisées par les élèves, les enseignants  ou tout autre membre de la communauté éducative… La radio est un formidable outil de transmission pédagogique, éducative et culturelle.

Cap’Radio de région académique permet ainsi de démultiplier la richesse et la diversité de nos programmes tout en restant ancrés dans notre territoire régional.

Bienvenue à tous et bonne écoute !

Une webradio scolaire, pour quoi faire ?

La webradio, le média scolaire par excellence
En direct des écoles, collèges, lycées,…

Lorsque l’on pense à l’éducation aux médias en milieu scolaire, on pense très souvent au journal papier mais il existe aussi d’autres médias comme les cyberjournaux et les webradios. Le Clemi de l’académie de Nice propose des formations et de l’aide pour monter une véritable radio, une webradio.

Certains établissements scolaires disposent d’une radio hertzienne, mais ce type de diffusion n’est pas sans contrainte. Il faut tout d’abord disposer d’autorisations d’émission sur la bande FM, l’émetteur ne peut en général diffuser que sur une courte distance et enfin le matériel nécessaire à ce type de diffusion est souvent encombrant, fragile et coûteux.

Diffuser en numérique sur le web permet de toucher des auditeurs à travers le monde, d’utiliser un matériel numérique transportable, de retoucher, corriger le son, diffuser en direct ou à la demande. Le coût du matériel et des services de diffusion sur le web ne cessent de baisser au fil des ans.

Une activité riche d’enseignements

La radio est une activité qui peut se faire de la maternelle jusqu’au niveau universitaire. Pour les plus jeunes, les émissions basées sur la spontanéité et sans préparation écrite peuvent être privilégiées. Plus on monte en âge, plus l’émission est généralement construite (conducteur, chroniques, interview), ce qui demande un travail important en amont autour de l’écriture de l’émission. Il est alors intéressant de voir à quel point les élèves s’appliquent à préparer leurs chroniques, à répéter leurs textes, à en changer les tournures, à s’assurer qu’il ne reste pas de fautes de syntaxe et qu’ils prononcent bien. En effet, ils vont être entendus par leurs pairs et s’imposent donc un niveau d’exigence bien supérieur.

Les activités autour de la webradio sont nombreuses : recherche d’informations, rédaction de texte, développement de l’esprit critique, travail en équipe, maîtrise de soi, maîtrise de l’oral. À cela s’ajoute toutes les compétences autour du son numérique (captation, traitement, montage, diffusion).

L’émission est souvent mise en ligne sous forme d’article enrichi. Les élèves peuvent ajouter à leurs fichiers sons des liens, des photos et des fichiers à télécharger illustrant l’émission. La webradio peut être aisément hébergée sur le site de l’établissement scolaire ou constituer une section dans le journal en ligne de l’établissement. La mise en ligne et la promotion du site constituent de nouvelles activités d’éducation au numérique.

Une technique simplifiée

Il est devenu simple de s’équiper à moindre coût pour faire de la radio numérique scolaire.

Une table de mixage et des micros permettent la captation du son. L’élément clé du studio est alors la “carte son”, désormais intégrée aux nouvelles tables de mixage, qui permet l’enregistrement de l’émission sur un ordinateur ou la diffusion en direct dans un format digital. Des casques et un ampli casque achèvent de donner un aspect professionnel au studio. 

La plupart des webradios scolaires ont investi dans l’achat d’un studio radio de cette sorte.  Ce studio est transportable et les logiciels sont pour la plupart gratuits : Audacity pour la retouche des sons ou le mixage final, MyRadiomatism ou Edcast pour la diffusion en direct. Des solutions plus complètes comme SamBroadcaster existent mais sont payantes.

Il est ainsi possible de diffuser des émissions sur le web avec une qualité satisfaisante pour un abonnement annuel d’une cinquantaine d’euros. Bien sûr ce tarif évolue en fonction de la qualité sonore recherchée et du nombre d’auditeurs simultanés souhaités. C’est gratuit si l’on se contente d’une mise en ligne sous forme de podcasts.

Tutoriel vidéo : branchement et utilisation d'un studio webradio